LUF syndrome

Acronyme anglais pour "Luteinized Unruptered Follicle Syndrome" ou syndrome du follicule lutéinisé non rompu.

Le syndrome de lutéinisation d'un follicule non rompu (donc sans expulsion ovocytaire) ou LUF syndrom résulte d'une anomalie de la maturation folliculaire et du déclenchement de l'ovulation.

Sous l'effet de la décharge ovulante de LH, le follicule dominant débute sa transformation ovulatoire avec production de progestérone mais sans rupture mécanique donc sans émission d'ovocyte.


Cliniquement, biologiquement, échographiquement, tout ressemble à une phase post-ovulatoire normale puisqu'il y a production de progestérone (arrêt de production de glaire, montée thermique, progestérone sanguine positive, aspect endométrial de type post-ovulatoire, affaissement du follicule, etc...).

Le suivi échographique régulier de la croissance folliculaire permet aisément de mettre en évidence ce syndrome ; il se caractérise par une absence de rupture folliculaire au cours des 48 heures qui suivent le pic de LH.


Sans émission d'ovocyte la fécondation n'est pas possible et il s'agit probablement d'une cause assez fréquente, quoique difficile à quantifier, d'infertilité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 07/09/2019