Hémoglobine glyquée ou HbA1c

Marqueur biologique important du diabète, l’hémoglobine glyquée est le pourcentage d’hémoglobine ayant fixé du sucre dans le sang.

L'HbA1c représente la forme majeure d'hémoglobine glyquée, caractérisée par la fixation non enzymatique de glucose sur l'hémoglobine.

Elle est le reflet de la glycémie moyenne des 3 derniers mois précédant le dosage en laboratoire, et représente ainsi un index rétrospectif objectif de l'équilibre du diabète.

Tandis que  la glycémie capillaire et la glycémie à jeun sont des instantanés de l’état glycémique, l’HbA1c permet, par un dosage sanguin, d'évaluer l’équilibre glycémique sur une plus longue période.

L'HbA1c est un bon marqueur du risque de complications du diabète à long terme.

 

1. Lien entre hémoglobine et glucose :

Véhiculé par le sang, le glucose joue un rôle capital ; il apporte l’énergie indispensable au fonctionnement de notre organisme. Il se fixe de manière irréversible sur l’hémoglobine et s’accumule progressivement dans les globules rouges. Ceux-ci vivent en moyenne 120 jours et se renouvellent en permanence.

Chez une personne non diabétique le glucose se fixe en petite quantité.

Plus la glycémie est élevée, plus la quantité de glucose fixée sur l’hémoglobine est importante.

 

2. Intérêt du dosage de HbA1c :

Le dosage de l'HbA1c au laboratoire renseigne sur l'équilibre du diabète des deux à trois mois précédant le prélèvement.

Une simple prise de sang au laboratoire permet de doser cette hémoglobine (à l'intérieur des globules rouges) qui se glyque (se sucre) proportionnellement au taux de glycémie. Etant donné la durée de vie moyenne des globules rouges qui est de 2 à 3 mois, on a là un marqueur de l'équilibre glycémique des deux à trois mois précédent le prélèvement.

Des efforts (ou des fautes) de régime quelques jours avant le dosage sont sans effet sur sa valeur.

Il faut un dosage fiable, ce qui n'est malheureusement pas le cas dans tous les laboratoires, même si cela devient de plus en plus rare de trouver une mauvaise méthode.

Mesurer l’HbA1c est donc l’examen de référence pour surveiller l’évolution du diabète mais aussi pour juger à long terme de l’efficacité de sa prise en charge : régime alimentaire, activité physique, traitements médicamenteux...

 

3. Normes :

Les valeurs normales doivent être indiquées et comprises entre 4 et 6 %.

Ce dosage doit être réalisé tous les 3 à 6 mois.

Parfois on peut descendre à 2 mois en cas de changement thérapeutique.

Il est inutile de doser l'HbA1c avec une périodicité inférieure.

Ce dosage n'a pas besoin d'être réalisé à jeun.

Les maladies de l'hémoglobine (hémoglobinopathie) rendent ce dosage faux.

Il existe une corrélation étroite entre le taux d'HbA1c et le risque de complications de micro-angiopathie (rétinopathie, néphropathie, neuropathie).

 

4. Quel objectif ? 

Idéalement il faudrait une HbA1c normale à 6 %.

Généralement, un diabète est considéré comme équilibré si le taux est inférieur ou égal à 7 %. Au-delà, le risque de développer des complications à long terme augmente.

Pour indication, la Haute autorité de santé (en France) a émis des recommandations sur les objectifs cibles d’HbA1c selon le profil du patient :

diabète de type 1 : entre 7 % et 7,5 %

diabète de type 2 : inférieur à 7 % 


Mais cet objectif doit être individualisé en fonction de l'âge (le degré d'exigence est plus élevé chez les gens jeunes), du bilan des complications, afin d'obtenir le meilleur compromis entre, d'un côté, le risque de développer des complications dans le futur, et de l'autre coté, le risque d'hypoglycémies sévères et les contraintes du traitement pour maintenir une qualité de vie jugée acceptable pour le patient.

L'objectif le plus strict est demandé lors de la grossesse ou de l'apparition de complications de micro-angiopathie débutante.

Un objectif moins strict sera demandé en cas d'hypoglycémies sévères répétées et non ressenties, en cas d'un âge avancé avec un diabète connu depuis longtemps sans complications.

L'objectif peut varier en fonction des circonstances, un objectif moins strict peut être recommandable transitoirement chez un patient jeune en difficulté psychologique ou professionnelle.

Même quand l'HbA1c reste au-dessus de ces objectifs, il ne faut pas oublier que passer de 11 à 9 % diminue le risque de complications de 60 %. 

Ne pas oublier les objectifs associés : traiter la tension artérielle, arrêter de fumer, traiter le cholestérol, faire un bilan ophtalmologique régulier, pratiquer un électrocardiogramme d'effort.

 

Il existe une corrélation entre le taux d'HbA1c et les glycémies moyennes :

 

Valeur HbA1c 

Glycémie moyenne

en g/l

6%

1,2 g/l

7%

1,5 g/l

8%

1,8 g/l

9%

2,10 g/l

10 %

 2,40 g/l

 

 

 

 

Hba1c 1

 

 

 

 

 

Hémoglobine glyquée (HbA1c) : Fiche pratique labo

Indications

Suivi du diabète.

Conditions de prélèvement et de conservation

Le prélèvement de sang total (en tube EDTA) peut être conservé au moins 24 h à + 4 °C, et plusieurs mois à – 80 °C.

Valeurs usuelles

HbA1c : de 4 à 6 %, valeur exprimée en pourcentage de l'hémoglobine totale.

Interprétation

Un diabète est considéré comme équilibré pour une HbA1c inférieure à 7 % dans le cas du diabète de type 1, et à 6,5 % dans le cas du diabète de type 2. Il est conseillé de pratiquer le dosage tous les trois mois chez le diabétique de type 1 et tous les six mois chez le diabétique de type 2.

Le dosage de l'HbA1c est parfois pris en défaut lorsque le patient présente une anomalie de l'hémoglobine ou une hémolyse, quelle qu'en soit la cause. On peut alors se référer au dosage des fructosamines plasmatiques, qui correspondent à l’ensemble des protéines glyquées circulantes.

 

 

Hba1c 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 12/05/2019