Lipome

1. Définition :

Un lipome est une tumeur bénigne, formée de globules graisseux. 

Il se présente comme une tuméfaction souple ou molle située sous la peau ; cette tumeur constituée de graisse n’entraîne généralement aucune complication. 

On ne connaît pas bien l’origine de la formation de ce type de tumeur.  

Cette pathologie affecte principalement les adultes entre 40 et 60 ans.

Le lipome est avant tout gênant pour la personne atteinte sur le plan esthétique lorsqu'il est situé au niveau de la peau.

 

2. Description :

Le lipome se présente sous la forme d’une boule molle au toucher. La graisse présente à l’intérieur est exactement la même que la graisse sous cutanée normale.

Il est le plus souvent de petite taille, 80 % d'entre eux font moins de 5 cm, ils peuvent atteindre 10 cm...

Ils peuvent apparaître sur différentes parties du corps.

Leur localisation de prédilection : bras (face interne), seins, cou, haut du crâne, haut du dos, fesses et racine des cuisses.

Mais ils peuvent se localiser n’importe où à l’intérieur du corps (estomac, foie, poumons, cerveau...).

Ces lipomes peuvent être uniques ou multiples (lipomatose).

 

3. Causes :

L’origine de cette prolifération de cellules stockant les graisses demeure inexpliquée.

Le facteur génétique (hérédité) semble jouer un rôle dans leur survenue.

Leur possible évolution vers une guérison spontanée est également un mystère.

 

4. Examen clinique :

A l’examen, un lipome est une boule de consistance molle ou élastique, bien délimitée, non inflammatoire et de taille variable. Il est mobile par rapport aux structures environnantes.

Les douleurs sont assez rares, elles résultent de la compression des autres tissus situés à proximité.

La confirmation de la bénignité est faite généralement par la simple observation et la palpation, parfois aidée par une échographie.

Dans le cas de lipomes profonds, une IRM peut être nécessaire.

En cas de doute, une biopsie permet de confirmer le diagnostic : un fragment de tumeur est prélevé puis analysé.
 

Rem : Il ne faut pas confondre lipome et ganglion. Le lipome est une masse, le ganglion une boule.

Le lipome est mou, alors que le ganglion est toujours ferme.

Ce qui fait qu’on peut les confondre, c’est qu’ils sont tous les deux mobiles, indolores, et recouverts par une peau d’aspect normal, et peuvent être uniques ou multiples.

 

5. Traitement :

Normalement, le lipome ne requiert aucun traitement particulier, sauf s'il provoque un réel préjudice esthétique (haut du front par exemple), s’il provoque des douleurs ou grossit fortement.

Le traitement d’un lipome gênant se réalise par une opération chirurgicale : ablation du lipome (lipectomie) ou par une lipoaspiration.

La lipoaspiration entraîne moins de cicatrices, mais elle laisse en place l’enveloppe du lipome et expose à un risque de récidive.

L’opération est faite sous anesthésie locale et prend moins de 30 minutes.

Lorsqu’un lipome est opéré, il est systématiquement envoyé à un laboratoire d’ANA-PATH.
 

Dans le cas de lipomes nombreux sous cutanés, ou de contre-indications à la chirurgie, une alternative consiste à injecter des corticoïdes dans le lipome de manière à en réduire le volume.

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 06/01/2019