Cœlioscopie : contre-indications

1) Absolues :

- antécédents cardio-vasculaires : troubles du rythme, insuffisance cardiaque, cardiomyopathie,

- insuffisance respiratoire sévère,

- pathologie digestive aiguë (occlusion aiguë, péritonite généralisée),

- l'hémopéritoine abondant (estimé à plus de 500 cc),

- les troubles de l'hémostase non corrigés,

- l'hypertension intracrânienne,

- la pathologie cancéreuse dont les lésions sont susceptibles d'envahir la paroi abdominale,

- les suppurations de la paroi abdominale.

 

2) Relatives : 

- les laparotomies antérieures : 

. patientes multilaparotomisées ou ayant bénéficié de plasties de la paroi abdominale antérieure (cure d'éventration par exemple),

. ou laparotomisées pour une péritonite généralisée ou pour une occlusion sur bride, toute intervention antérieure faisant craindre la présence d'adhérences,

- l'hémopéritoine de moyenne abondance (estimé à moins de 500 cc), n'est pas une contre-indication dès lors qu'il est sans retentissement hémodynamique, que l'opérateur est entraîné et qu'il dispose d'un matériel d'aspiration percœlioscopique adéquat,

- l'obésité : les contre-indications sont liées au degré de l'obésité et, par conséquent, aux problèmes prévisibles : anesthésiques, cardio-respiratoires, techniques, notamment secondaires à la longueur insuffisante des instruments,

- les masses abdomino-pelviennes de volume important : Dans ce cadre, la contre-indication s'applique aux stérilisations percœlioscopiques du post-partum et aux cœlioscopies envisagées en présence d'une grossesse de plus de 3 mois,

- les hernies ombilicales, crurales et inguinales, diaphragmatique, 

- les affections broncho-pulmonaires aiguës; en revanche, chroniques, la contre-indication ne dépend plus que du type de l'affection broncho-pulmonaire et de son retentissement sur l'hématose et des possibilités de correction offertes par la ventilation assistée.

Ainsi lorsque l'indication opératoire est formelle (péritonite généralisée, occlusion aiguë, hémopéritoine abondant, volumineuse masse pelvienne), la cœlioscopie n'a, bien sûr, aucun intérêt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/12/2018