LUF syndrome

En cas de LUF-syndrome, la cœlioscopie, pratiquée en phase post-ovulatoire immédiate, ne retrouve pas de trace d'ovulation sur une formation kystique lutéinisée.

Aujourd'hui ce syndrome, dont la répétition est nécessaire au cours de cycles successifs pour qu'il puisse représenter une cause réelle d'hypofertilité, semble moins retenir l'attention.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 11/04/2019