Doppler de l'artère utérine

Le doppler utérin contrôle le débit sanguin dans les artères utérines.

 

1. Positionnement de la sonde :

La sonde d'échographie est positionnée en dedans et un petit peu en dessous de l'aile iliaque antérosupérieure avec un manche bien vertical. Il faut ensuite pousser l'utérus avec la sonde pour emmener la sonde en dedans en laissant le manche bien vertical.

La fenêtre couleur est positionnée vers le haut de l'image : on croise alors les vaisseaux iliaques externes. L'artère utérine qui provient de l'artère hypogastrique croise les vaisseaux iliaques externes en dedans pour rejoindre le myomètre au-dessus du col utérin.

Idéalement, la fenêtre Doppler est positionnée en dessous et en arrière des vaisseaux iliaques. Ceci n'étant pas toujours possible, il convient alors de la positionner juste au-dessus et en avant, même si parfois une bifurcation utérine a déjà eu lieu.
 

2. Date de réalisation : 

Il est généralement réalisé entre 20 et 24 SA, en même temps que la deuxième échographie. 
 

3. Indications : 

Surveillance des grossesses à haut risque (GHR) :

- antécédent obstétrical de : 

. toxémie gravidique,

HTA gravidique,

HRP,

RCIU,

MIU,

- grossesse actuelle avec :

HTA,

toxémie gravidique,

maladie rénale,

. suspicion de RCIU.

Il permet de déceler une souffrance fœtale, un RCIU et ses causes ainsi que les risques de complications vasculaires maternelles.

Les mesures sont pathologiques s'il existe un index de résistance (IR) anormal et/ou une persistance de l'encoche protodiastolique au-delà de 26 SA.

 

4. Interprétation :

Les artères utérines deviennent en cours de grossesse des vaisseaux à basse résistance du fait du remodelage progressif de la paroi endothéliale.

La présence d'une incisure protodiastolique ou Notch est possible en situation physiologique jusqu'à 26 SA.

A 18 SA, il existe 6 % de Notchs bilatéraux et 2 % à 24 SA.

Lorsque le placenta est latéralisé, le remodelage artériel peut ne pas avoir lieu de façon physiologique du côté controlatéral au placenta et seul le flux homolatéral au placenta est interprétable.

● La disparition du Notch témoigne de la bonne compliance des artères utéroplacentaires secondaire au remodelage de la paroi des vaisseaux.

● La présence d'un Notch ou d'une résistance élevée est associée au risque de pathologie placentaire : prééclampsie, HRP ou RCIU.

La valeur prédictive du Notch est légèrement supérieure à celle de l'index de résistance élevé, la combinaison de ces deux signes donnant la meilleure prédiction d'une pathologie vasculaire.

Nb : Certains auteurs ont montré que seul une des deux artères utérines peut présenter un flux pathologique, ce qui souligne l’importance de la mesure systématique des deux flux utérins.


■ En population à risque : la valeur prédictive positive d'un Doppler utérin pathologique est de 17 à 70 % pour la prééclampsie et de 20 à 50 % pour le RCIU.

L'étude du Doppler utérin a surtout un intérêt étiologique en cas de RCIU, et parfois peut aider à différencier une HTA chronique d'une HTA gravidique (en l'absence d'élément clinique).

En cas d'antécédent de pathologie vasculaire (prééclampsie, HRP, RCIU, MIU) : il peut avoir un intérêt pour adapter la surveillance maternelle et fœtale.

Il permet enfin de prévoir la survenue d’un syndrome vasculo-rénal ou d’un RCIU et d’en souligner l’étiologie vasculaire.

 

 En revanche, en population générale : elle n'apporte pas de bénéfice démontré sur la morbidité périnatale et est pourvoyeuse d'un grand nombre de faux positifs.

La mesure du Doppler des artères utérines n'est pas donc pas recommandée lors d'une échographie de dépistage.

En cas de résultat pathologique, il n'est pas recommandé de contrôler l'indice Doppler quelques semaines après. 

 

 

A retenir :

- Le doppler utérin droit et gauche permet l’analyse de la qualité de la vascularisation utérine maternelle.

- Un spectre utérin NORMAL se caractérise par un flux résiduel en diastole élevé, un index diastolique (ID) élevé et un index de résistance (IR : Pourcelot) est bas.

- Un spectre utérin PATHOLOGIQUE se caractérise par un flux résiduel en diastole bas, un index diastolique (ID) bas et un index de résistance (IR : Pourcelot) élevé.

- L’existence d’une incisure proto-diastolique (Notch) est le témoin de résistances élevées au niveau de la partie distale des artères spiralées et sa persistance au-delà de 26 SA est toujours pathologique.

L’intérêt du doppler utérin réside dans son excellente valeur prédictive positive mais il ne représente jamais un critère d’extraction fœtale à lui seul.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 29/04/2020