Conditions d'examen

1) L'examen est réalisé dans les mêmes conditions que pour une étude gynécologique.

 Au cours du premier trimestre de la grossesse, l'examen échographique doit toujours associer l'étude des annexes à celle de l'utérus.

 

2) Avant 7 SA : cet examen est réalisé de préférence avec une sonde sectorielle ou une sonde vaginale.

De 8 à 13 SA, tous les systèmes dynamiques performants permettent une étude correcte de l'œuf.

Puis au-delà de 13 SA, on utilise plutôt les appareils à barrette.

 

3) La surveillance de la grossesse est fondée sur son terme déterminé cliniquement par rapport à la date du début des dernières règles, contrôlé voire corrigé par l'âge déterminé par échographie.

Cet âge est exprimé en semaines d'aménorrhée (SA), référence internationale, correspondant au nombre de semaines écoulées depuis les dernières règles. Lorsqu'il est exprimé en semaines de grossesse, le terme compte deux semaines de moins que celui exprimé en SA.

 

En cas de cycles longs, on utilise un terme "corrigé" s'exprimant en semaines d'aménorrhée, calculé à partir de dernières règles fictives fixées 14 jours avant le début de la grossesse.

Lorsque nous parlerons par exemple, d'un terme de 7 semaines d'aménorrhée (7 SA), il se sera écoulé 5 semaines complètes depuis la fécondation, la patiente entrant dans sa huitième semaine d'aménorrhée.

 

4) En pratique, il est essentiel de connaître le terme réel de la grossesse par une échographie effectuée avant 20 SA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 25/05/2020