Datation de la grossesse

Au cours du premier trimestre, les paramètres biométriques présentent des écarts restreints entre les différents embryons et foetus normaux. L'estimation de l'age gestationnel sera d'autant plus précise et fiable que le paramètre mesuré croît rapidement et qu'il est facilement mesurable : c'est le cas de la LCC qui croît de 12 à 15 mm par semaine de 10 à 13 SA.

La mesure se fera par voie abdominale ou vaginale en position fœtale intermédiaire (sans hyperflexion ou hyper extension).

Une erreur de mesure de 3 à 5 mm sur une longueur qui augmente de 12 mm par semaine confère une précision de 2 à 3 jours. La datation de la grossesse tiendra donc compte de la variabilité biologique, de la variabilité « technologique » liée aux paramètres de l'échographe et de la variabilité de mesure intra et interobservateur qui sont faibles mais bien sur non nulles.

Lorsqu'une patiente présente des dernières règles connues, il paraît licite de ne modifier la date présumée de grossesse qu'au delà d'une semaine d'écart avec le terme échographique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire