Etude morphologique précoce

L'étude morphologique précoce s'est développée grâce aux progrès technologiques (apport de la voie vaginale, sondes à haute fréquence, appareillage échographique performant).

La séméiologie doit cependant être réapprise et non être extrapolée à partir de l'étude anatomique du second trimestre.

Cette connaisance théorique ainsi que la pratique de l'échographie de 12 SA doivent permettre de connaître les possibilités mais également les limites de cet examen

 

1. Tube neural :

Chez le fœtus normal, l'ossification de la voute crânienne est visible à partir de 10 SA et vers 11 SA, il existe une hyperéchogénicité du crâne par rapport au tissu cérébral sous jacent.

Les plexus choroïdes occupent une grande partie de la boite crânienne et présentent une structure en ailes de papillon.

Le parenchyme cérébral est limité à une mince bande hypoéchogène en périphérie.

 

2. Face :

Même si une bonne coupe de profil est le plus souvent facile à obtenir, la face est difficile à évaluer lors de l'examen morphologique de 12 SA.

Seules les cavités orbitaires sont facilement repérables. Le diagnostic de fente labiopalatine à ce terme est très aléatoire.

 

3. Appareil digestif et paroi abdominale :

L'estomac est visible à partir de 8-9 SA et dans pratiquement tous les cas à 12-13 SA.

Chez l'embryon, l'anse intestinale primitive se développe dans l'origine du cordon, en dehors de la cavité abdominale, puis réintègre l'abdomen.

A 8-10 SA, tous les fœtus présentent un "hernie ombilicale" physiologique visualisée comme une masse hyperéchogène au niveau de la base du cordon ombilical. La réintégration dans la cavité abdominale survient à 10-12 SA, elle est achevée à 11 SA et 5 jours.

Il faut également noter que l'intestin fœtal a un aspect échogène jusqu'à 20 SA. Le diagnostic de grêle hyperéchogène devra donc être très prudent avant ce terme.

 

4. Reins :

Les reins et les surrénales peuvent être vus dès 9 SA et dans la majorité des cas à 12 SA.

L'échogénicité rénale est élevée à 9 SA mais décroît avec l'age gestationnel. 

Les surrénales apparaisent comme des structures hypoéchogènes avec un cortex plus échogène.

La vessie peut être vue dans environ 50 % des cas à 10 SA, 80 % des cas à 11 SA, 90 % des cas à 12 SA et dans tous les cas à 13 SA. La mesure maximale à ce terme est de 7 mm.

 

5. Squelette :

Les ébauches de membre peuvent être visibles à partir de 8 SA, les fémurs et humérus à partir de 9 SA, tibia-péroné, radius cubitus à partir de 10 SA, les doigts des mains et des pieds à partir de 11 SA ; tous les os longs sont discernables à partir de 11 SA.

Tous les os longs ont sensiblement la même longueur et mesurent environ 6 mm à 11 SA et 13 mm à 14 SA.

 

6. Annexes fœtales :

Les trois vaisseaux du cordon sont le plus souvent visibles à 12 SA.

L'accolement amnio-chorial a lieu habituellement à 12-13 SA. Une absence d'accolement après 14 SA persisterait dans 12 % des cas et pourrait constituer un facteur de risque d'anomalie fœtale.

 

7. Conclusion :

Les connaissances théoriques et la technologie actuelle nous permettent de réaliser un examen échographique performant à 12 SA.

Tout échographiste doit actuellement être capable de fournir à partir de cet examen un certain nombre d'informations minimales de diagnostic et de dépistage.

Il est cependant indispensable d'acquérir une formation spécifique et une habitude pour que cet examen soit pratiqué dans des conditions optimales.0

Il est également indispensable de garder une grande prudence, comme pour tout examen échographique obstétrical, sur ce qu'il est "possible et nécessaire" de voir en morphologie fœtale précoce ; la sensibilité et la spécificité de cet examen dans le diagnostic des malformations fœtales n'étant pas encore correctement évaluées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 24/05/2019