Biométrie fœtale

1. Paramètres utilisables :

Les paramètre utilisables détaillés ci-dessous sont exprimés en millimètres assortis d'une fourchette de normalité et rapportés aux semaines d'aménorrhée. Les courbes sont publiées avec des limites exprimées soit en déviations standard (DS) soit en percentiles. A noter que + 2 DS correspond au 97ème percentile et - 2 DS au 3ème percentile.

 

1) Tête (céphalométrie) :

- Le diamètre bipariétal (BIP) (dès 11-12 SA) correspond à la plus grande largeur du crâne, mesurée au niveau des bosses pariétales.

Le plan de coupe sur lequel est effectuée la mesure doit être rigoureusement perpendiculaire au plan sagittal médian du crâne défini par une fine ligne échogène représentant la faux du cerveau et le sillon inter-hémisphérique. 

Le BIP est donc mesuré sur une coupe transversale passant par le septum pellucidum, le 3ème ventricule, les thalami et les cornes postérieures des ventricules latéraux.

La mesure, obtenue rapidement avec un appareil dynamique, de préférence à barrette, est effectuée en plaçant les marqueurs au milieu de l’épaisseur osseuse (ou bien contre la face externe du pariétal proximal et la face interne du pariétal distal).

. Précision des mesures : ± 2 mm dans plus de 90 % des cas.

   = erreur standard imputable à l'examinateur : ±  1 mm.

   = erreur attribuée à l'appareillage (diffusion des ultrasons et interférences) : ± 1 mm.

. Courbes de croissance du BIP : aspect d'une asymptote avec une croissance rapide au 2ème trimestre, puis un ralentissement physiologique en fin de grossesse.

La mesure du BIP n'a aucun intérêt en dehors de certaines considérations de mécanique obstétricale ; elle reste néammoins la mesure la plus reproductible de toutes ; elle est utilisée entre autres pour l'estimation du poids fœtal.

- Le diamètre fronto-occipital (DFO) : cette mesure est rendue délicate par l'absence de repère précis ; ce plan serait reconnu par l'aspect ovale du crâne avec un écho médian continu et par l'image du 3ème ventricule. 

Indication du DFO : en cas de BIP < la normale, le rapport BIP/DFO permet le calcul de l’index céphalique (IC) de Hadlock = (BIP/DOF) x 100, pour le diagnostic de la dolichocéphalie :

(IC normal = 75 à 85).

. Dolichocéphalie quand l'IC < 75,

. Brachycéphalie quand l'IC est > 85.

- Le périmètre crânien est mesuré, par curvimétrie, sur l'image de la voûte crânienne obtenue dans le plan classique de mesure du diamètre bipariétal. C'est la mesure la moins intéressante des mesures utilisées couramment, son intérêt est extrèmement modeste ; pourtant il faut effectuer cette mesure systématiquement car elle permet de vérifier l'âge gestationnel, elle peut aussi rentrer dans le cadre d'un calcul d'estimation de poids fœtal, elle est bien sûr intéressante dans le pronostic des malformations cérébrales.

- La mesure de l'écart inter-orbitaire est utile lorsque le fœtus garde la face en avant et que la mesure du BIP est impossible. L'intérêt de mesure du DIO est la recherche d'un hypo-hypertélorisme : normalement le rapport DIO/BIP = 0,47 (± 0,03).

- Le cervelet est mesuré transversalement. Cette mesure est proportionnelle à l'âge fœtal et peu modifiée par une hypotrophie (courbe en annexe).

 

2) Abdomen (abdominométrie) :

- Diamètre abdominal transverse (DAT) : il s'agit d'une coupe transversale de l'abdomen fœtal, perpendiculaire au rachis, passant par les trois points de repère que sont :

. l'estomac,

. le sinus portal (l'angle presque droit que dessine la veine ombilicale),

. les surrénales.

Les deux principaux repères sont le sinus portal et la surrénale, car il est possible de ne pas voir l'estomac s'il vient de se vider, ou en cas d'atrésie de l'œsophage.

Dans cette coupe, il ne faut voir ni les reins ni les poumons.

Les marqueurs incluent le plan graisseux sous-cutané et le plan cutané.

- Le périmètre abdominal (PA) ou circonférence abdominale : dessine une ellipse passant par l'interface entre la surface de la peau de l'abdomen et le liquide amniotique.

Il est préféré par certains auteurs, car moins modifié par les déformations fréquentes de l'abdomen.

. Positionnement des curseurs : les 4 marqueurs de l’ellipse sont placés au contact de la face externe du plan cutané.

La mesure inclue donc l’épaisseur de la peau et celle du plan cellulo-graisseux sous-cutané.

Les repères figurant sur la coupe sont donc le sinus porte, la surrénale, l’estomac et la vertèbre.

Il convient de veiller à ne pas confondre le plan cutané et le bord externe des côtes, mieux visible car plus échogène.

On veillera à ne pas exercer une pression excessive avec la sonde. Il est parfois utile de placer la patiente en décubitus latéral pour obtenir une coupe arrondie au 3ème trimestre.

 

3) Fémur :

Il est mesuré dans sa plus grande longueur (l'image ne correspondant qu'à la diaphyse).

Le fémur est abordé de manière à ce que le fût diaphysaire apparaisse horizontalement à l’écran.

Les marqueurs sont positionnés aux deux extrémités du fût diaphysaire.

C'est un élément très fiable pour déterminer l'âge fœtal car peu soumis aux déformations comme le crâne et le diamètre ombilical ; il est surtout valable avant 30 SA.

Cependant les appareils sectoriels surestimant la mesure de la longueur du fémur sont à déconseiller ou à utiliser avec des courbes corrigées.

 

4) Pied :

Il est est mesuré dans sa plus grande longueur de préférence sur sa face plantaire ou à défaut de profil. Sa longueur doit être sensiblement égale à celle du fémur. 

 

2. Valeurs utilisées en pratique :

1) Diamètre bipariétal (BIP) :

Il est le plus utilisé car très reproductible. Son interprétation par rapport au terme théorique peut cependant subir des variations :

- Les courbes de référence donnant la valeur de ce diamètre en fonction du terme dépendent des auteurs et des populations. Cette variation peut aller jusqu'à 4 semaines pour un diamètre bipariétal de 40 mm. Il est donc préférable d'utiliser sa propre courbe ou celle qui se rapproche le plus de sa population.

- Une brachycéphalie ou une dolichocéphalie, simple variante anatomique, peut faire apparemment sortir la valeur mesurée de la courbe standard, aboutissant à un décalage de terme de deux à trois semaines. Devant ces déformations souvent évidentes, la mesure du périmètre céphalique s'avère normale pour le terme théorique de la grossesse.
 

2) Diamètre abdominal transverse (DAT) ou moyen :

Le DAT complété si nécessaire par le calcul du périmètre, est une mesure facile à obtenir.

 

3. Interprétation pratique de la biométrie :

1) Fixation du terme de la grossesse :

Elle est au mieux réalisée entre 8 et 12 SA par la mesure de la longueur crânio-caudale dont la fourchette est de plus ou moins trois jours.

Plus tard, l'appréciation du terme est obtenue par la mesure du diamètre bipariétal (voire du périmètre) complétée par la mesure de la longueur du fémur (courbes en annexe).

Plus la grossesse est avancée, moins l'estimation du terme est précise.

Si la précision est de plus ou moins une semaine entre 12 et 16 SA, elle passe à 1,5 semaine entre 17 et 26 semaines, à 2 semaines de 27 à 32 SA et à 3 semaines au-delà.

Compte tenu de cette imprécision, il faut effectuer 2 mesures du diamètre bipariétal et du fémur à 3 semaines d'intervalle pour déterminer au mieux l'âge de la grossesse. Le tracé unissant ces 2 points reste à l'état normal parallèle à la courbe de croissance de référence. Son décalage au-dessus ou en dessous permet de préciser l'erreur de terme.

Chez une femme enceinte, mal ou non suivie, la précision du terme au-delà de 34 SA est au mieux réalisée par la recherche de points d'ossification sur le cliché du contenu utérin. L'échographie, permettant d'objectiver ces mêmes points d'ossification avec une avance d'environ trois semaines, peut également servir de repère.

 

2) Evaluation de la croissance fœtale :

Elles est appréciée par la surveillance simultanée de l'évolution des valeurs du diamètre bipariétal, du diamètre abdominal et de la longueur du fémur.

 

3) Estimation du poids fœtal :

Il existe plusieurs centaines de formules d'estimation de poids fœtal.

Elles incluent à des degrés divers le périmètre abdominal, le périmètre cranien, le diamètre bipariétal, le fémur, l'âge gestationnel...

La plupart des auteurs affirment que leur propre formule d'estimation de poids fœtal est meilleure que celle qui les a précédés. En réalité, il n'y a pas de formule magique, la performance des formules d'estimation de poids fœtal est globalement la même et la précision de la formule ne rattrapera jamais l'imprécision des mesures s'il y en a.

L'immense majorité des formules prend en compte de façon majoritaire le périmètre abdominal.

Réalisées au mieux à ± 10 %, elles paraîssent d'une trop grande imprécision pour permettre, dans les cas limites, de préciser la conduite obstétricale.

La formule d'Hadlock est largement utilisée, elle prend en compte les paramètres les plus usuels :

log10 EPF = 1,326 + 0,0107 PC + 0,0438 PA + 0,158 LF - 0,00326 (PA x LF)

Les mesures sont exprimées en centimètre.

Les variabilités inter-opérateurs et intra-opérateurs de l'estimation de poids fœtal sont respectivement de 5 et 3 %.

La rupture des membranes et l'oligoamnios ne modifient pas les performances de l'estimation de poids fœtal entre des mains entrainées.

L'estimation de poids fœtal est d'autant plus exacte qu'elle se fait à proximité de l'accouchement.
 

En résumé, si l'échographie est un mauvais moyen pour connaître le poids exact du fœtus, aussi imprécis que l'impression clinique, elle est excellente pour connaître le profil de la croissance fœtale, donnée fondamentale pour affirmer l'eutrophie fœtale.

 

 

 

► Outil d'estimation du poids fœtal (EPF) d'après la biométrie fœtale : voir calculatrices rapportées par Dr Aly-Abbara

 

 

Le Collège français d’échographie fœtale a établi des courbes de croissance :

- sur une première feuille quadrillée sont représentées les courbes du diamètre bipariétal, du fémur, et du périmètre abdominal et,

- sur une deuxième feuille quadrillée les courbes du diamètre abdominal transverse et du périmètre crânien,

en précisant pour chaque paramètre les 3ème, 10ème, 50ème, 90ème, et 97ème percentiles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Introductive Lieu et temps de l'échographie obstétricale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 10/05/2020