Morphologie fœtale

L’échographie morphologique est pratiquée à 22 SA (4 mois ½ de grossesse) ; elle permet un bilan morphologique exact et complet (elle doit être étudiée systématiquement lors de chaque examen échographique).

Outre les éléments du bilan précoce, on peut de plus à cette date visualiser :

- tous les éléments de la face fœtale, en particulier la lèvre supérieure,

- au niveau du cerveau, le corps calleux (discernable à partir de 20 SA),

- au niveau du cœur, les gros vaisseaux et leurs positions respectives,

- dans la région lombaire, les reins (il faut être attentif à la taille des bassinets et à l’échogénicité du parenchyme),

- l’épaisseur des tissus cutanés de la nuque fœtale,

- le rachis bien recouvert de peau,

- les organes génitaux externes fœtaux.

La plupart des malformations sont donc accessibles au diagnostic dès ce terme.

 

Au cours du troisième trimestre : vers 34 SA (7 mois ½) : l’échographie est davantage axée sur la biométrie et la recherche du bien-être fœtal (doppler), mais doit rechercher à nouveau certains points morphologiques susceptibles de modifications au cours de l’évolution de la grossesse : les organes à visualiser à nouveau sont : le rein, le cœur, les ventricules latéraux céphaliques.

 

Rem : l'analyse sémiologique des différentes structures anatomiques fœtales est envisagée par organe dans un chapitre spécial.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire