Masses associées à la grossesse

1) Le kyste de l'ovaire :

L'examen échographique est demandé devant la perception d'une masse annexielle, souvent sensible en début de grossesse, posant le problème d'une éventuelle GEU.

Le kyste en début de grossesse est fréquent, il s'agit le plus souvent d'un kyste fonctionnel du corps jaune gravidique. Quel que soit son aspect, un contrôle échographique est pratiqué à 3 mois. Sa persistance signe son organicité. Ils sont fréquents et souvent multiples en cas de grossesse induite et de grossesse môlaire.

 

2) Les myomes :

Leur diagnostic est facile en raison de leur augmentation de taille fréquente au cours de la grossesse. Toutes les échostructures décrites (au chapitre correspondant) sont possibles, mais deux aspects sont plus fréquemment associés à la grossesse : des formes pauvres en échos avec un discret renforcement postérieur correspondant à un fibrome œdématié et des formes de structure hétérogène comportant des zones liquidiennes irrégulières, avec augmentation de la taille du fibrome qui devient très douloureux, correspondant à une nécrobiose aseptique.

 

Deux diagnostics différentiels sont à envisager :

- celui d'une simple contraction localisée du myomètre qui se reconnaît à quatre signes :

. échostructure identique à celle du reste du myomètre,

. contour externe de l'utérus conservé,

. présence d'un léger bombement dans la cavité amniotique,

. surtout sa disparition lors d'un contrôle ultérieur,

- une deuxième corne utérine différenciée d'un myome par son rapport avec le col et le vagin sauf en cas de corne borgne.

Il est important de noter dès le premier trimestre de la grossesse la zone d'insertion du futur placenta par rapport au myome. Lorsqu'elle se fait au niveau du fibrome lui-même, il y a un risque accru de décollement, de fausse couche, puis plus tard d'hypotrophie fœtale.

 

3) Autres anomalies associées à la grossesse :

- La survenue d’une grossesse chez une femme portant un stérilet implique une échographie pour localiser l’œuf (GIU ou GEU). Lorsque la grossesse est bien intra-utérine, il faut localiser le stérilet par rapport à celle-ci.

- Des masses rares peuvent être rencontrées pendant la grossesse telles qu'un rein pelvien qu'il faut différencier d'une masse annexielle pathologique.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 01/10/2018