Principes de l'échographie obstétricale

Les ultrasons sont des ondes mécaniques dont la nature même les apparente aux ondes sonores, mais leur longueur d'onde élevée leur confère certaines propriétés des ondes lumineuses : réfraction ou diffraction. Toutefois, ils ne traversent pas le vide.

Les techniques utilisent le principe selon lequel les ondes ultrasonores se propagent dans les tissus vivants avec une vitesse relativement constante et se réfléchissent partiellement à chaque interface séparant 2 structures différentes.

Le faisceau réfléchi revient vers la source d'émission où il est capté.

 

En pratique :

Le principe de la mesure est le suivant : la sonde par l'intermédiaire de cristaux émet plusieurs faisceaux d'ondes ultrasonores (une centaine environ) qui traversent la paroi abdominale et délimitent par leur trajet une coupe dans la cavité amniotique, sous la forme d'un secteur (sonde sectorielle) ou d'un rectangle (sonde à barrette ou sonde linéaire). Tout au long de leur parcours, les ondes ultrasonores sont partiellement réfléchies par les interfaces qu'elles rencontrent (surfaces séparant deux milieux ; exemple : aponévrose musculaire, jonction placenta-utérus, limite placenta-liquide amniotique…). La proportion de l'onde réfléchie varie selon la nature des deux milieux réalisant cette interface.

Plus la réflexion est forte, plus l'onde réfléchie est énergétique et plus le signal reçu par le récepteur (écho) sera intense.

Cette intensité est traduite sur l'image à l'aide d'une échelle de gris, les points les plus brillants correspondant à des réflexions intenses (os du crâne, jonction milieu solide-milieu liquide). L'émission des ondes ultrasonores et la réception des ondes réfléchies (écho) sont réalisées à un rythme élevé (entre 40 et 100 fois/seconde). L'image formée à partir des échos est donc renouvelée au même rythme, ce qui donne une image dynamique capable de visualiser les mouvements instantanés du fœtus.

 

♦ Les ondes ultrasonores utilisées (3,5 et 5 Mhz) ne sont pas dangereuses pour le fœtus.  L'examen n'est aucunement douloureux et ne dure que quelques minutes. Visualisant en temps réel le conceptus dans son ensemble, il permet la réalisation de mesures morphologiques, ainsi que l'étude de la vitalité fœtale.

Enfin, la précision des images permet la détection d'anomalies éventuelles.

 

La plupart des appareils actuels permettent de réaliser un examen échographique de qualité. Le résultat de l'examen dépendra essentiellement des compétences de l'examinateur en matière d'échographie.

 

♦ L'examen échographique sera utilisé pour :

* En début de grossesse :

- confirmer la gestation : présence ou absence d'un sac ovulaire,

- préciser le caractère évolutif de la grossesse (activité cardiaque),

- rechercher une grossesse extra-utérine ou une môle,

- dater la grossesse en fonction des aspects et du contenu du sac ovulaire.

 

* Par la suite :

- suivre la croissance fœtale, en réalisant des mesures de paramètres standardisés (bipariétal, diamètre abdominal transverse, fémur),

- rechercher d'éventuelles anomalies morphologiques (hydrocéphalie, spina-bifida, anomalie cardiaque…),

- localiser le placenta,

- apprécier l'importance du liquide amniotique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/11/2018