Hématocolpos

Il survient dans un contexte clinique très particulier de dysménorrhée ou de cryptoménorrhée chez une adolescente, associé à la perception d'une masse pelvienne.

Son aspect échographique est fonction de l'importance de la rétention et du type de la malformation génitale.

L'hématocolpos se présente comme une image liquidienne (le plus souvent finement échogène), rétrovésicale médiane, à parois nettes et épaisses, grossièrement cylindrique à grand axe sagittal sur les coupes longitudinales et arrondie sur les coupes transversales, la cavité utérine pouvant être dilatée par une hématométrie.

Dans les formes importantes, l'hématocolpos prend l'aspect d'un kyste à parois fines, rétro-symphysaire, surmonté par la ou les structures utérines. On tente de préciser le type de la malformation génitale et son association à une éventuelle anomalie rénale.

- Rappelons la possibilité d'images pièges liées à la présence d'un tampon vaginal : la cavité vaginale est élargie, occupée par une structure échogène, suivie d'une ombre postérieure marquée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/12/2018