Introduction

L'hystérosalpingographie est la radiographie de l'utérus et des trompes, rendus radio-opaques par l'injection d'un produit de contraste.

C'est un examen de pratique quotidienne, de réalisation simple, peu invasif.

Elle permet d’obtenir des renseignements à la fois sur la cavité utérine et sur les trompes. Elle est réalisée en première partie du cycle, juste après les règles.

Elle doit être de bonne qualité technique : une traction insuffisante sur le col utérin peut donner de fausses images d’hypoplasie, les fuites de produit de contraste font parfois porter à tort le diagnostic d’obturation tubaire.

L’HSG visualise la taille et la forme de la cavité.

Elle donne des images caractéristiques en cas de malformation utérine ou de pathologie endo-utérine (polype, fibrome, synéchie, endométriose) bien que dans ce cas, elle ne soit pas aussi performante que l’hystéroscopie.

L’HSG a le gros avantage de visualiser la perméabilité tubaire et de renseigner sur la morphologie et la position des trompes ; elle fait suspecter la présence d’adhérences péri-annexielles en cas d’anomalie du cliché de brassage.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 16/01/2019