Anomalies de la portion distale

Elles peuvent se traduire par différentes images :

- un phimosis du pavillon : l'orifice de l'infundibulum est rétréci au point de ne laisser passer que quelques gouttes de produit de contraste ; le cliché tardif montre la coexistence d'une ampoule encore dilatée et d'un faible passage péritonéal,

- l'hydrosalpinx : correspond à une obstruction complète de l'ostium et à la présence d'une sérosité liquidienne à l'intérieur de l'ampoule obstruée.

L'HSG montre une dilatation variable qui persiste sur les clichés tardifs.

La salpingographie précise par ailleurs l'état de la muqueuse tubaire : la présence de plis muqueux, parallèles entre eux et orientés dans l'axe du pavillon est de pronostic a priori favorable.

A l'inverse, la disparition des plis muqueux ou leur désorganisation sont en faveur d'une atrophie de la muqueuse et d'une atteinte de la musculeuse. Son pronostic est réservé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 17/01/2019