Fibromyomes utérins

L'HSG montre des images variables selon le type du fibrome utérin.

 

1. Signe direct :

L’image caractéristique est celle de la lacune homogène, à contour net arrondi ayant les caractères de la bénignité : la lacune peut être de taille variable, petite et visualisée juste en début de remplissage ou, au contraire, occuper toute la cavité utérine ou tout un bord.

Dans ce cas : le cliché de profil est particulièrement intéressant car il :

- précise la base d'implantation de cette lacune sur la paroi utérine (large ou pédiculée) et peut orienter le chirurgien sur le siège de l'hystérotomie en cas de myomectomie,

- permet le diagnostic différentiel avec le polype muqueux de l'endomètre (qui ne déforme pas la cavité),

Ces images directes sont le fait des fibromes sous-muqueux ou intracavitaires.

 

2. Signes indirects :

On doit souvent se contenter de signes indirects :

- cavité agrandie et déformée,

- cavité utérine normale mais latérodéviée,

- trompes refoulées ou moulées, compression avec non-opacification, image d'encorbellement.

Ces images correspondent aux fibromes sous-séreux.


Les images peuvent devenir complexes, en cas d'association fréquente de plusieurs types de fibromes, ou d'existence de lésions associées (synéchies, atrophie, polype muqueux, hypertrophie endométriale).

L’HSG élimine, en tout cas, un aspect évocateur de néoplasie de l'endomètre qui imposerait un contrôle histologique avant tout traitement.


Enfin, elle contrôle le résultat de la chirurgie conservatrice chez une femme jeune (absence de synéchie secondaire, perméabilité tubaire).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 02/08/2019