L'évolution du corps de la future maman

Le premier réflexe d'une femme enceinte ? Passer de longs moments devant son miroir ! De face, de profil, plus près, plus loin… Vous aimeriez déjà avoir un joli ventre rond. Patience: au début, vous ne constaterez rien de visible. Votre corps ne se contentera pas de s'arrondir: il va nourrir, protéger et permettre le développement d'un œuf de quelques cellules jusqu'à un nouveau-né d'environ 3 kg ! En s'adaptant continuellement à la présence de son petit locataire, votre corps va changer. Apparentes ou non, ces modifications sont à l'origine des troubles courants de la grossesse. Pourtant, elles confirment une douce certitude: votre bébé grandit en vous. Grâce à vous…

 

1. Votre utérus: le bébé y fait son nid !

Normalement, il mesure 6,5 cm et pèse tout au plus 50 g. A l'accouchement, votre utérus atteindra un poids record de 1,5 kg ! Bien repérable à l'échographie, cette augmentation n'est visible à l’œil nu qu'à partir du 4ème mois. Les étapes de son développement constituent des points de repères pour surveiller la bonne évolution de la grossesse.

 * 2 mois: l'utérus a la taille d'une orange,

 * 3 mois: il se place au-dessus du pubis,

 * 4 mois: il est à mi-chemin entre le pubis et le nombril,

 * 5 mois: il arrive à la hauteur du nombril,

 * 6 et 7 mois: il remonte de plus en plus vers l'abdomen,

 * 8 mois: il atteint la pointe du sternum,

 * 9 mois: 32-33 cm de hauteur pour un volume de 4,5 litres. Il est temps que ça s'arrête !

 

2. Vos seins se préparent à l'allaitement

1er mois: ils sont plus lourds, plus tendus et parfois douloureux. C'est le premier signe «physique» de la grossesse.

2ème mois: le mamelon devient plus saillant. De petites protubérances apparaissent sur l'aréole. Ce sont des glandes sébacées destinées à graisser le mamelon pour la tétée.

4ème mois: vos seins peuvent sécréter un liquide jaunâtre. Par la suite, n'essayez pas d'empêcher ni de forcer son écoulement. C'est le « colostrum », un précurseur du lait, très riche en anticorps protecteurs.

5ème mois: des taches brunes viennent parfois élargir l'aréole des seins. Elles disparaîtront d'elles-mêmes à la naissance. 6ème au 8ème mois: les glandes du lait grossissent et se multiplient. Les mamelons gonflent encore. Les veines sont plus apparentes. La circulation du sang s'intensifie pour alimenter cette zone en pleine activité. Conséquence: vous avez parfois des sensations de picotements.

9ème mois les seins sont prêts à remplir leur rôle nourricier. La « montée de lait » n'attend plus qu'un signal: l'hormone « prolactine » qui entre en action environ trois jours après l'accouchement.

 

3. Votre organisme change de vitesse

Vos principaux mécanismes internes passent à la vitesse supérieure. Pourquoi ? Parce qu'il faut fournir à votre corps un supplément d'énergie. Primo: pour nourrir le bébé et éliminer ses déchets. Secundo: pour construire les nouveaux tissus de vos seins et de votre utérus.

Votre circulation sanguine est à la hausse. Elle produit 40 % de sang en plus.

Le placenta en a besoin pour continuer à faire de l'import-export entre votre organisme et celui de votre bébé.

Votre cœur bat plus vite. C'est l'émotion ? Pas toujours… Il doit simplement débiter une plus grande quantité de sang. Cela entraîne une moyenne de 15 pulsations supplémentaires par minute…

Votre respiration s'accélère; vos poumons consomment davantage d'oxygène. A chaque respiration, vous devez aspirer 10 à 15 % d'air en plus. A ce jeu-là, vous êtes vite essoufflée. Surtout en fin de grossesse.

Vos reins se mettent au diapason: leur travail augmente. Vous avez davantage de sang à filtrer.

 

4. Problèmes de digestion et de constipation

Votre digestion risque de se ralentir. Paresse intestinale et constipation vous taquinent. Qui est coupable ? Les hormones de grossesse. Ne leur en veuillez pas trop. Elles empêchent les contractions de l'utérus… mais elles agissent de même sur votre estomac et vos intestins.

 

5. Douleur dans l'aine ?

Des élancements désagréables sont parfois provoqués par le relâchement des ligaments, des muscles et des articulations du bassin. Le bon traitement: natation et repos.

 

6. Dernières modifications avant l'accouchement

Votre corps s'organise efficacement pour la naissance du bébé.

Votre bassin s'élargit un peu et ses articulations se relâchent pour permettre le passage du bébé. Ces quelques millimètres feront toute la différence…

Votre utérus devient plus élastique pour mieux se contracter. Ses fibres sont plus larges et 15 à 20 fois plus longues qu'au début de votre grossesse.

Le col de votre utérus s'amollit. Il est « mûr » et peut s'ouvrir sans difficulté. En attendant, il est encore fermé par le bouchon muqueux qui protège le bébé des microbes.

Votre vagin s'allonge, s'élargit et se plisse comme un accordéon. Il est désormais prêt à laisser passer votre enfant. Une augmentation des sécrétions vaginales est également programmée pour isoler votre bébé des microbes extérieurs.

 

 

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 23/03/2018