L'évolution du foetus

Bonjour, la vie ! Ça y est ! Vous êtes enceinte… Votre bébé est déjà installé dans le plus douillet et le plus tendre des berceaux: votre corps de femme ! Vous vivez les premiers moments d'un bonheur semblable à aucun autre. Cela vous donne naturellement envie de tout savoir, de tout comprendre. Voici la fabuleuse histoire de ce petit être qui va accaparer toutes vos pensées.

 

1. L'ovulation: le rendez-vous à ne pas manquer

La vie de votre héritier commence par une affaire de calendrier. Une fois par mois, votre corps programme une période pour concevoir un bébé: l'ovulation. A chaque cycle, le scénario se répète: du premier au 14ème jour, l'ovaire, votre glande reproductrice, « mûrit ». Sous l'influence d'hormones dites « estrogènes », des petits sacs appelés « follicules » grossissent à l'intérieur. Un seul d'entre eux va réellement se développer. Lorsqu'il est rond comme une petite cerise, il saille à la surface de l'ovaire. Il n'a plus qu'à attendre un signal hormonal pour libérer son trésor: un ovule. C'est votre « germe » féminin qui doit rencontrer le germe masculin, un spermatozoïde. L'œuf humain, « la graine de bébé », sera formé par l'union de ces deux germes.

A l'aube du quinzième jour…

Pour les femmes ayant un cycle régulier de 28 jours, le signal qui libère l'ovule se déclenche au 14ème jour. L'ovule est immédiatement aspiré dans la « trompe de Fallope ». C'est un long canal musculeux qui relie l'ovaire à l'utérus. Votre ovule peut y faire une heureuse rencontre: celle d'un spermatozoïde entreprenant… Toutes les conditions sont réunies: le col de l'utérus est ouvert et une glaire fluide produite par l'utérus attire les spermatozoïdes vers l'ovule. C'est le jour « J » pour concevoir un bébé !

Prévoyantes hormones…

Le follicule resté à la surface de l'ovaire ne se retrouve pas pour autant au chômage technique ! Il sécrète la « progestérone », l'hormone chargée de préparer le futur berceau de bébé: la cavité de l'utérus. Celle-ci est tapissée d'une membrane nommée « endomètre » qui se transformera peu à peu. Histoire de rendre le nid de bébé encore plus douillet…

Rendez-vous manqué ?

Et si les spermatozoïdes manquent le rendez-vous ? L'ovule dépérit et meurt. La production de progestérone s'interrompt. L'endomètre se désintègre dans l'utérus: c'est le début des règles. Pas de crainte: vous possédez une grande réserve de 300 à 400 ovules susceptibles d'être fécondés.

Le bon moment…

L'ovulation est le seul moment où la fécondation peut avoir lieu. En principe, entre le 10ème et le 14ème jour d'un cycle normal de 28 jours. Pas question de la laisser passer si vous désirez agrandir votre famille ! Si votre cycle est régulier, c'est facile. Sinon, ne vous inquiétez pas outre mesure. Les hormones responsables de l'ovulation sont des êtres sensibles qui peuvent parfois « bouder » pendant quelques jours. Un peu de stress, des émotions, un voyage ou un changement de climat suffisent pour les influencer. Alors, c'est dans la tête que ça se passe ? Oui… Tout ce petit monde hormonal est mis au pas par une glande située à la base de votre cerveau. Son nom ? Hypophyse.

La bonne méthode…

Votre médecin vous aidera à situer avec plus d'exactitude votre période d'ovulation. Test d'urines, test sanguin, palpation du col et examen de la glaire cervicale: les moyens ne manquent pas. L'une des méthodes les plus classiques reste la courbe de température relevée sur plusieurs mois.

Avantage: cette méthode est simple. Elle se base sur l'important décalage de température qui signale la fin de chaque ovulation. Inconvénient: elle est fastidieuse et exige de la persévérance…

Les signaux de votre période d'ovulation :

- des seins tendus et des crampes dans le bas-ventre,

- une sécrétion glaireuse plus importante,

- une soudaine envie… de faire des rapports !

 

2. La fécondation: la course pour la vie

La fécondation d'un ovule par un unique spermatozoïde rivalise avec le plus palpitant des films d'aventure. Action, suspense et « happy end »: tout y est… et en vrai !

Voyons cela de plus près…

Au moment de l'éjaculation, 400 millions de spermatozoïdes commencent une course effrénée. Un seul objectif: rejoindre l'ovule à l'intérieur de la trompe. Le marathon en laissera beaucoup sur le carreau. Lorsque l'ovule tant convoité est en vue, ils ne sont plus que 1000 ou 2000 !

Les rescapés entourent et serrent l'ovule 40 fois plus gros qu'eux… Un seul d'entre eux réussit à pénétrer à l'intérieur. Lorsque son noyau s'unit au noyau de l'ovule, la fécondation a lieu. Un œuf microscopique se forme: votre futur bébé !

Œuf cherche nid tout confort

Pas question de se reposer: l'œuf doit quitter la trompe pour l'utérus. Après 3 à 4 jours de voyage, le but est atteint. Votre chérubin s'installe dans le nid de ses rêves ! Il s'enfonce dans la douce muqueuse utérine: c'est la nidation. Bien accroché à votre utérus maternel, il n'en bougera plus jusqu'à l'accouchement.

 

3. Le premier test de grossesse

Entre le bébé et vous, c'est top secret ! C'est normal de vouloir être la première à savoir. Les tests de grossesse à faire chez soi sont rapides et simples à utiliser. Ils « marchent » dès le premier jour de retard des règles. Ces tests sont exclusivement vendus en pharmacie et sont conçus pour dissiper les premiers doutes ou confirmer les symptômes déjà ressentis. La première émotion passée, la visite chez un gynécologue s'impose.

Les signaux d'un début de grossesse:

Absence des règles, fatigue, tension dans les seins, nausées et envies plus fréquentes d'uriner.

 

4. 9 mois pour devenir bébé

En un peu plus que 40 semaines, le bébé va passer de la taille d'une micro cellule à celle d'un petit être complet d'environ 3,5 kg.

- Du 1er au 3ème mois: le fœtus prend son temps pour créer et mettre en place tissus et organes.

- Du 4ème au 6ème mois: il développe progressivement tous les éléments de son organisme.

- Du 7ème au 9ème mois: votre bébé n'a plus qu'à perfectionner son œuvre et se faire une beauté. Juste avant d'entrer dans le monde des grands…

10 jours: l’œuf devient embryon

C'est un confetti agrippé de toutes ses forces à votre utérus ! Ce petit être prouve pourtant son sens de l'organisation. Il divise ses cellules en trois feuilles distinctes. C'est le signal de départ pour la formation des organes, peau, système nerveux, cartilage, os, muscles, système digestif et glandes.

3 semaines: le cœur s'ébauche

Un simple tube formé par deux vaisseaux sanguins fait office de cœur. Et… il bat ! La tête est à sa place et les poumons s'ébauchent. Une semaine plus tard, l'embryon est gros comme une groseille mais son poids a déjà été multiplié par 10.000 ! Le système nerveux se résume à un simple sillon. Les membres ne sont pas encore formés…

5 semaines: l'embryon a déjà changé d'allure

Il prend la forme d'un cylindre recourbé. Une ébauche de corps, ses membres sont de petits bourgeons prometteurs. Sa tête a beaucoup grossi, son visage s'esquisse et ses yeux se dessinent tout ronds, tout noirs… L'embryon pèse alors 11 g et mesure 3 cm.

Attention, travaux !

Les deux premiers mois, le bébé est un travailleur acharné. Transformations et changements incessants le rendent très sensible. Protégez-le en confirmant votre grossesse le plus tôt possible. Avant la date présumée de vos règles, votre bébé peut déjà être arrivé incognito. En cas de doute, adaptez votre hygiène de vie en évitant alcool, tabac, médicaments et radiographies.

3 mois: fini de faire l'embryon

Le gros œuvre est terminé: les organes sont individualisés, les muscles se développent, les os se durcissent, la silhouette se redresse, le cerveau et les réflexes s'organisent. A 3 mois, votre bébé mesure déjà 10 cm et pèse 45 g. Il peut passer dans la classe « fœtus » ! Du coup, il peaufine son travail. Les futures dents sont programmées, les ongles et les poils apparaissent…

Tout baigne !

Il vit dans une bulle remplie de liquide amniotique. Cela le maintient au chaud et le protège des chocs et des bactéries. Pur comme de l'eau, ce liquide est recyclé en permanence. Votre bébé peut le boire sans risque; ses reins déjà en état de marche se chargent de le filtrer et de l'éliminer.

Il passe à l'action…

Il agite ses pieds et ses mains quand il en a envie. Il bouge sa tête et essaie toute une panoplie de mouvements. Il suce même son pouce…

Il se nourrit…

Au menu: protéines, calcium, iode, fer, vitamines et oxygène. Toutes ces bonnes choses font grandir votre bébé. Elles arrivent dans son organisme, via un réseau sanguin très spécial: le placenta.

C'est quoi, le placenta ?

Une merveilleuse « usine » chargée de régler les échanges entre votre corps et celui de votre enfant. Le placenta se développe dans votre utérus. Votre bébé y est relié par le cordon ombilical.

Directement du fabricant au consommateur :

Le placenta est à la fois un poumon, un estomac, un intestin et un rein artificiel. Il puise dans votre sang l'oxygène et les éléments nutritifs indispensables à la croissance de votre enfant. Le placenta évacue ensuite vers votre propre réseau sanguin les déchets de votre gentil consommateur. Le tout crée, via le cordon ombilical, un super lien d'amour entre le bébé et vous…

Un filtre imparfait

Le placenta joue également le rôle de filtre. La « barrière placentaire » est capable d'arrêter de nombreux virus et bactéries susceptibles d'infecter le fœtus. Hélas, elle laisse passer certains intrus.

4 mois: ça prend tournure !

Cette fois, on y est ! Tous les organes mis en place se mettent à fonctionner. Ce grand bond en avant demande encore quelques réglages. En attendant, le cœur de votre bébé bat en moyenne à 140 pulsations par minute. Il est ravi: sa tête est moins disproportionnée, ses cheveux poussent et ses cartilages se soudent.

Des petits vaisseaux sanguins se dessinent sur sa peau fine et le lisse. Il paraît tout rouge mais cela lui va si bien ! Son corps se recouvre d'un tendre duvet. C'est le « lanugo » dont des traces subsistent parfois à la naissance.

Garçon ou fille ?

Le patrimoine génétique du spermatozoïde qui a fécondé l'ovule décidera. Il ou elle ? Le suspense peut pendre fin dès le 4ème mois: le sexe peut être visible à l'échographie, selon la position du bébé.

5 mois: le bébé réagit à vos caresses

Quel bonheur: pour la première fois, vous l'avez senti gigoter ! Dans son cocon, il perçoit vos mains qui l'effleurent avec tendresse. Le toucher, c'est le premier sens découvert par votre tout petit !

Il a pris des forces

Il en profite pour vous donner des coups quand vous vous reposez ! Il se tortille dans tous les sens et il aime ça ! Dans sa bulle remplie de liquide amniotique, votre petit baigneur a beaucoup de place.

Bébé remuant: une question de caractère ?

Il n'y a pas de lien direct entre les mouvements de la vie utérine et le futur caractère d'un enfant.

S'il avait un miroir…

Le bébé serait plutôt satisfait: sa peau est moins fine et moins rouge. Ses doigts ont des empreintes digitales et ses cheveux ont bien poussé.

6 mois: le mois de l'éveil

Il peut bouger 20 fois par heure et même plus quand il s'énerve bras repliés sur la poitrine, genoux remontés sur le ventre, votre bébé se tient comme il faut. Il prend aussi le temps de dormir 16 à 20 heures par jour. La dolce vita !

Tiens, du bruit…

C'est une tête, ce bébé. Son cerveau fonctionne à toute allure. En même temps, ses sens se développent. Surtout son ouïe qui le fait réagir aux bruits environnants. Il entend quoi, au juste ? Votre voix et celle, plus grave et plus lointaine de son papa. Ses oreilles toutes neuves apprécient la musique et surtout le chant. Les sons ne lui parviennent pas en version originale. Ils sont atténués par la paroi utérine et par un fond sonore interne: les gargouillis de votre digestion, le souffle de votre respiration et les battements de votre cœur.

Que d'émotions…

A 6 mois, il est déjà une petite personne capable « d'émotions ». A sa façon, il communique avec l'environnement extérieur. S'il naissait maintenant, il serait considéré comme « viable ». Il mesure 31 cm et passe allègrement le cap du kilo.

7 mois: la vie, c'est du spectacle !

Grande nouvelle: il ouvre les yeux ! Votre bébé entrevoit déjà des formes sombres, des petites lumières colorées en rouge par les tissus de votre utérus. Son tympan définitif est également en place. Poids: 1800 g. Taille: 40 cm. A force de grossir, il a moins de place pour bouger. La « gym », c'est fini pour le moment ! Il en profite pour mieux coordonner ses mouvements et perfectionner son système nerveux. A présent, il est pratiquement blanc : c'est le « vernix caseosa », un enduit blanchâtre qui le protègera jusqu'à la naissance.

8 mois: maturité et gourmandise

Quand vous mangez « sucré », votre bébé déglutit plus rapidement. C'est la preuve qu'il apprécie, lui aussi, les douceurs !

A présent, il peut même reconnaître les saveurs de votre cuisine. Résultat: votre héritier a des rondeurs. Sa peau gonflée de graisse se défripe et prend une jolie couleur rose.

Ses principaux organes arrivent à maturité. Côté cœur, encore un petit effort à faire. Les parties gauche et droite ne se fermeront qu'à la naissance. S'il naissait prématurément, votre enfant serait déjà capable de respirer à l'air libre. Une substance graisseuse renforce le mécanisme de ses poumons. Bien organisé, il se place déjà en prévision de l'accouchement: tête en bas, appuyée contre le col de votre utérus.

9 mois prêt à découvrir le monde !

Une bonne partie de son duvet a disparu: ce sera plus joli à la sortie ! Il consacre tout son temps à prendre des forces: 20 à 30 g par jour en prévision du grand bouleversement de la naissance. A la 38ème semaine, votre bébé est enfin prêt pour la grande aventure de la naissance. Bonjour !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 23/03/2018