Les relations avec les autres

1. Que pense le futur papa ?

Pour vous, tout est clair: votre corps abrite une nouvelle vie. Vous ressentez intensément la présence de votre bébé. Même s'il n'est pas encore plus gros qu'une cerise ! Pour le papa, c'est différent : sa présence peut lui sembler irréelle…

 

Il n'est pas « enceint », lui !

Votre corps se modifie de jour en jour et le sien ne subit aucun changement ! Le futur papa le plus motivé peut se sentir exclu. Fatigues, malaises, envies : il découvre un côté inconnu de votre féminité. Pendant que vous « couvez », il a l'impression de n'avoir rien à faire. En revanche, il peut éprouver peurs, angoisses et inquiétudes… lui aussi.

 

Attendre à deux, c'est mieux :

La grossesse est une période très intense dans la vie d'un couple. Toute la relation s'en voit forcément transformée. Avec un peu d'effort et de compréhension mutuelle, vous vivrez mieux votre grossesse à deux et vous réussirez votre vie à trois ! Quelques conseils pour cela :

* Com-mu-ni-quez ! En partageant vos émotions et vos sensations, il vivra davantage votre grossesse.

- Faites parler votre homme. C'est le seul moyen pour comprendre ses difficultés.

- Mettez-le « dans le coup ». Suggérez-lui d'assister aux visites et aux séances de préparation. Sans le bousculer.

- Respectez son désir de s'informer et de comprendre. Côté papa, la naissance reste encore trop souvent mystérieuse.

- Evitez de ne parler que du sujet « bébé ». Il se sentira moins exclu ! Donnez-lui un rôle actif dans certains projets: aménagement de la maison, achats, déplacements…

 

2. Votre vie amoureuse :

En général, une vie sexuelle normale est bénéfique pendant la grossesse. La décision de la moduler, de l'adapter ou de la ralentir revient à chaque couple. Côté bébé, aucun risque sauf dans deux cas exceptionnels : si une fausse couche, en début de grossesse, vous menace ou s'il y a des risques d'accouchement prématuré en fin de grossesse.

 

Votre état d'esprit :

Envie, pas envie ? Le désir sexuel des femmes enceintes obéit souvent à trois scénarios bien connus. La libido s'épanouit : sécurisée par la présence du bébé, vous libérez pleinement votre sensualité. Le calme plat : vous vous sentez déjà mère et toutes vos pensées s'orientent vers votre enfant. Vous avez surtout besoin de douceur et de tendresse. Des hauts et des bas: grande amoureuse un soir, plus du tout le soir suivant. Votre état d'esprit varie mais votre vie sexuelle est finalement assez équilibrée. Tous ces phénomènes sont courants. Il ne faut ni dramatiser, ni en rougir ! Si le couple est prévenu, sa sexualité restera sereine.

 

L'évolution au fil des mois :

Vos rapports sexuels vont s'adapter aux différentes périodes de « l'avant-bébé ».

Jusqu'au 3ème mois : nausées et seins douloureux peuvent gêner votre désir. Votre bébé encore si lointain occupe tout votre esprit. Vos nuits sont bien calmes… Conseillez à votre homme d'être patient.

Du 3ème au 7ème mois : vous commencez à vous sentir bien dans votre corps. Le désir revient au grand galop ! Cette période est propice aux sensations et aux orgasmes. Les raisons ? L'augmentation de l'irrigation vaginale, la circulation plus intense dans le bas-ventre et le rétrécissement de l'orifice du vagin. Le volume de votre ventre vous permet d'adopter sans aucun inconfort les positions amoureuses courantes.

Du 8ème au 9ème mois : le désir diminue. C'est compréhensible : votre ventre lourd gêne vos mouvements. Après l'orgasme, votre sexe reste congestionné, vous vous sentez tendue et frustrée. L'approche de l'accouchement ravive vos inquiétudes et votre impatience. Les rapports devront se faire en douceur en adoptant les positions « sur le côté ». Les caresses seront les bienvenues elles peuvent provoquer un plaisir intense et même, au besoin, remplacer la pénétration.

 

3. Les frères et sœurs :

Pas évident de devenir, du jour au lendemain, un grand frère ou une grande sœur ! Surtout si le futur affié a juste l'âge d'un bout'chou. Le nouveau venu est souvent ressenti comme un intrus ou une menace. Pour le premier enfant, c'est le drame. Un « autre » risque de lui voler l'amour de ses parents ! Gronder le petit jaloux ? Inutile: il ne peut pas comprendre. Il n'a jamais été habitué à partager le cœur de sa maman et de son papa. Pour calmer son inquiétude trouvez les gestes et les mots qui le rassureront.

 

Ruses anti-jalousie :

Attendez que votre ventre soit bien rond pour lui annoncer la nouvelle. Plus tôt, cela serait trop abstrait à expliquer. Besoin d'aide ? Procurez-vous des livres d'enfant qui mettent en scène ce sujet délicat.

- Préservez ses petites habitudes quotidiennes. Trop de changements accentueraient son angoisse. Maintenez les moments privilégiés qu'il a avec vous : câlins, promenades, petites histoires avant de s'endormir.

- Associez-le aux préparatifs. Demandez son aide pour aménager la chambre, trier vêtements et jouets. Il se sentira utile et important.

• Emmenez-le voir la maternité. Il supportera mieux votre absence.

• Organisez sa vie pendant votre séjour à la maternité. Evitez de lui faire quitter la maison. Confiez-le de préférence à son papa, à ses grands-parents ou à des amis proches.

• Offrez-lui de petits cadeaux. Le bébé en recevra beaucoup... Moins jaloux, il associera l'arrivée du bébé à quelque chose d'agréable.

• Et enfin, faites-le participer à la «joyeuse entrée» du dernier-né à la maison : il accompagnera son papa pour votre sortie de la maternité.

 

Que faire, que dire si…

… mon enfant fait le bébé ? Il redemande un biberon, il refait pipi au lit… Ces « messages » enfantins manifestent son besoin d'amour et d'attention ! Prenez le temps d'exprimer votre tendresse et tout rentrera dans l'ordre.

… mon enfant est agressif ? Ne le grondez pas. Même si vous le surprenez en train de frapper son nounours ou sa poupée ! C'est sa façon à lui d'évacuer sa jalousie. Ne vous angoissez pas s'il fait mine de vouloir frapper votre ventre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 24/05/2018