Contraception et fibrome

Pathologie fréquente vers la quarantaine (20 % des femmes en sont porteuses).

- Un myome intracavitaire nécessite d'abord l'exérèse, puis la prise d'une contraception orale basée sur un progestatif seul assez fortement dosé ou sur la pose d'un DIU, de préférence au lévonorgestrel, qui permet une diminution des saignements. Le risque d'expulsion doit faire pratiquer régulièrement une échographie pour vérifier que le DIU est toujours bien en place.

- Fibrome sous-muqueux : le stérilet est formellement contre-indiqué.

- En cas de myome sous-séreux ou interstitiel asymptomatique, la contraception idéale est représentée par un traitement progestatif discontinu.


Rem : Il n'existe pas d'études montrant que les estroprogestatifs diminuent ou augmentent le volume des fibromes.

Le fibrome reste pour beaucoup de spécialistes une contre-indication relative aux estroprogestatifs combinés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 14/05/2019