Contraception et pathologie mammaire

1. En cas de mastodynies apparues sous pilule :

Il faut passer à une pilule moins dosée en estrogène ou plus dosée en progestatif, ou comportant un progestatif plus antigonadotrope (progestatif de 3ème génération) ou à dose plus forte.

Ces mastodynies s'expliquent par une sécrétion œstrogénique endogène persistante et parfois même une augmentation sous microprogestatifs car le blocage de FSH n'est pas complet.

 

2. En cas de mastopathies :

La contraception doit avoir un effet thérapeutique sur la mastopathie.

Les mastopathies bénignes ne contre-indiquent pas les estroprogestatifs.

Si une biopsie a montré une hyperplasie atypique, il vaut mieux utiliser un DIU ou des macroprogestatifs.


Rem : Chez les femmes à haut risque de cancer du sein, il faut proscrire la contraception EP ; si l'on doit faire appel à une contraception hormonale, il faut utiliser une pilule macroprogestative discontinue.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 14/05/2019