Implant progestatif à l'étonogestrel

1. Spécialité :

Une seule spécialité contraceptive progestative sous-cutanée est actuellement disponible
 

DCI

Dosage

Spécialité

Etonogestrel

68 mg

NEXPLANON ® (*)

 

(*) Anciennement appelé IMPLANON ®.

 

Il s'agit d'un bâtonnet radio-opaque de 40 mm de long et 2 mm de diamètre qui contient 68 mg d'étonogestrel, métabolite du désogestrel donc peu androgénique.

Il remplace depuis 2011 l'Implanon ® auquel on a ajouté un fil de barium (ce qui le rend radio-repérable), facilitant ainsi sa localisation en cas de retrait difficile.

Introduit sous la peau du bras non dominant après une anesthésie locale, il inhibe l'ovulation et modifie la glaire cervicale pendant 3 ans. Cependant, son efficacité contraceptive peut être diminuée dans la 3ème année pour les femmes présentant un surpoids (IMC > 25). Il devra donc chez ces femmes être remplacé plus tôt, 24 à 30 mois après sa pose.

L'IP est de 0,1. Il est remboursé à 65 % et son prix est de 106,76 €.

 

2. Mode d’action :

L’effet contraceptif de NEXPLANON ® est principalement dû à une inhibition de l’ovulation.

Cette spécialité agit aussi en modifiant la glaire cervicale, ce qui gêne le passage des spermatozoïdes.

Le retour de l'ovulation après ablation est de 3 semaines.

 

3. Indication :

"Contraception. La sécurité et l’efficacité ont été établies chez les femmes entre 18 et 40 ans".

Population concernée :

L'implant est une contraception dont la meilleure indication est les femmes qui ont une contre-indication (ou bien une intolérance) aux estroprogestatifs ou aux DIU ou chez les femmes présentant des problèmes d’observance à la contraception orale ; le recours à cette méthode contraceptive permet de s’exonérer des contraintes liées à l’observance de la prise.

 

4. Moment adéquat pour insertion :


Situation contraceptive récente de la femme


Moment d'insertion (J = jour)

Absence de contraception au cours du mois précédent

J1 à J5 du cycle

Pilule combinée EP

Le lendemain du dernier comprimé actif

Patch transdermique ou anneau vaginal EP

De préférence le jour du retrait (au plus tard le jour prévu pour la prochaine application/insertion)

Pilule purement progestative

A tout moment, le lendemain de l'arrêt de la pilule

Contraception progestative injectable

Jour prévu de l'injection suivante

Implant / DIU purement progestatif

Jour du retrait

IVG ou fausse-couche au 1er trimestre

Jour de l'IVG

IVG ou fausse-couche au 2ème trimestre

Entre J21 et J28 après l'IVG ou la fausse-couche

Post-partum sans allaitement

Entre J21 et J28 après l'accouchement

Post-partum avec allaitement

Après la 4ème semaine suivant l'accouchement (l'étonogestrel passe en dose très faible dans le lait maternel).

 

En cas de non-respect de ces instructions :

- exclure tout d'abord une grossesse,

- avertir la patiente qu'elle doit également utiliser une méthode contraceptive non hormonale (ex. préservatif) pendant les 7 jours suivant l'insertion de l'implant.

 

5. Efficacité :

L’indice de Pearl dans les études cliniques est de 0,1.

L’implant doit être inséré en sous-cutané, juste sous la peau dans le bras non dominant après une anesthésie locale. Il peut être laissé en place pendant trois ans.

L’insertion de NEXPLANON ® doit être réalisée uniquement avec l’applicateur préchargé dans des conditions d’asepsie et uniquement par un professionnel de santé habilité à prescrire NEXPLANON ® et familiarisé avec la technique.

Le retrait de l’implant doit être effectué dans des conditions d’asepsie et uniquement par un professionnel de santé habilité à prescrire NEXPLANON ® et familiarisé avec la technique.

 

6. Contre-indications :

- Accident thromboembolique veineux évolutif,

- tumeurs malignes, connues ou suspectées, sensibles aux stéroïdes sexuels,

- présence ou antécédent de tumeurs du foie (bénigne ou maligne),

- présence ou antécédent d’affection hépatique sévère tant que les paramètres de la fonction hépatique ne se sont pas normalisés,

- hémorragies génitales non diagnostiquées,

- hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients.

Si l’une de ces situations apparaît pour la première fois pendant son utilisation, ce médicament doit être immédiatement retiré.

 

7. Principaux effets indésirables :

Comme il s'agit d'un implant progestatif pur d'étonorgestrel, le contrôle du cycle n'est pas parfait avec des troubles du cycle fréquents (80 % au total, 25 % d'aménorrhée et 40 % de saignements irréguliers), qui amènent à un retrait de l'implant dans 25 % des cas. Seules 32 % des femmes ont des cycles normaux.

L'aménorrhée complète n'est pas forcément un effet secondaire indésirable car de plus en plus de femmes recherchent dans leur contraception le moyen associé de faire disparaître leurs menstruations…

D'autres effets indésirables ont été observés : acné (15 %), avec alopécie parfois, mastodynie (10 %), céphalées (15 %), prise de poids (35 %), humeur dépressive avec instabilité émotionnelle (25 %).

Il n'y a pas d'effets notables sur les bilans d'hémostase, lipidiques, hépatiques ou des hydrates de carbone.

NEXPLANON ® peut être utilisé en cas d'antécédent de thrombose ; cependant, par précaution, il est contre-indiqué en cas de thrombose en cours.

Il doit être retiré en cas d'HTA, apparaissant ou non contrôlée sous traitement, et de thrombose.

Aucune étude spécifique d'interaction médicamenteuse n'a été réalisée avec ce produit. Il y a cependant, comme pour les estroprogestatifs, un risque de diminution de l'activité en cas d'utilisation avec un inducteur enzymatique (barbituriques, antibiotiques, antirétroviraux).

Les grossesses observées (39 en France pendant la première année de commercialisation) étaient liées à des problèmes d'insertion ou des interactions médicamenteuses.

Des difficultés de retraits ont été rapportées.

Il est efficace, sans surveillance particulière, mais son utilisation prolongée entraîne probablement une hypo-oestrogénie.

  

8. Conditions de suivi :

Il ne peut être exclu que l’effet contraceptif au cours de la 3ème année d’utilisation chez les femmes en surpoids puisse être inférieur à celui observé chez les femmes de poids normal. Il doit donc être envisagé de remplacer plus tôt l’implant chez les femmes en surpoids.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INSERTION sécurisée d'un implant contraceptif ( Nexplanon)

 

 

 

 

 

 

 

 

Implanon NXT insertion june 2011.wmv

 

 

 

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 09/05/2019