Introduction

Bien que la contraception ait été utilisée depuis fort longtemps, le développement récent de ces moyens qui sont plus efficaces et mieux adaptés que les anciennes méthodes a élargi l'éventail des possibilités offertes aux couples.


Le médecin consulté doit d’abord prendre connaissance de la personnalité psychologique et biologique de la patiente ou du couple.


Le choix de la méthode doit se faire en fonction de l'examen médical, mais aussi en fonction de ce qu'une écoute attentive lui permet de déceler du choix du couple et de ses informations.


Il expose ensuite les différentes méthodes avec les avantages et inconvénients respectifs. Un dialogue serein et objectif s’établit alors entre consultants et médecin, au cours duquel s’élabore le conseil contraceptif le mieux adapté.


Sachant que chaque méthode empêche la grossesse selon un mécanisme propre, aucun contraceptif ne peut convenir à tout le monde.


En effet, chaque option présente des avantages et des risques variés, qui seront évalués selon la situation personnelle de chacun, en tenant compte de l'efficacité, de la sécurité, de l'âge, de l'état de santé, du mode de vie, des convictions personnelles et de la fréquence des rapports sexuels.


Un médecin ne doit pas, dans un abus de pouvoir, imposer un procédé autoritairement sous des prétextes différents qui ne seraient pas des prétextes exclusivement médicaux.


Au total, une contraception efficace repose sur une bonne information et sur un bon suivi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 13/05/2019