Salpingites : Anatomie pathologique

- L'aspect tubaire macroscopique est composé d'inflammation, avec œdème (trompes rouges et brillantes).

Il existe un écoulement purulent retrouvé également au niveau du cul-de-sac de Douglas.

- A un stade plus avancé, les trompes deviennent rigides, avec de nombreux dépôts de fibrine qui les unissent aux organes avoisinants (ovaires, péritoine, anses intestinales).

- Ultérieurement, les lésions sont telles qu'une nécrose tissulaire est responsable d'abcès tubaires (pyosalpinx) autour desquels l'épiploon et les anses digestives viennent s'agglutiner.

- Plus tard, séquelles adhérentielles, lésions intratubaires et hydrosalpinx sont irréversibles.

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 25/06/2018