Salpingites

La salpingite aiguë est une pathologie de plus en plus fréquente qui survient chez des femmes jeunes, entre 20 et 30 ans, parfois plus jeunes et souvent nullipares.

Son diagnostic est encore tardif, car les formes à manifestations subaiguës sont très fréquentes.

La pelvipéritonite représente l'évolution habituelle et obligatoire de toute infection tubaire non traitée.

Les séquelles restent de ce fait au premier plan : douleurs pelviennes chroniques, mais surtout stérilité et GEU.

Il s'agit donc d'un problème socio-économique important.

 

1. Etiopathogénie

2. Anatomie pathologique

3. Physiopathologie

4. Diagnostic positif (de la forme typique)

5. Cœlioscopie : prélèvements bactériologiques et histologiques

6. Formes atypiques

7. Diagnostic différentiel

8. Evolution – pronostic

9. Traitement

10. Séquelles et conséquences

11. Prévention

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 26/01/2019