Cancer du col : classification

Classif neo col figo

Classification des carcinomes du col utérin

Classification TNM des carcinomes du col utérin

 

T - Tumeur primitive

Tis : Tumeur in situ (carcinome pré-invasif)


T1 : Tumeur limitée au col : (Ne pas tenir compte des cas s’étendant au corps utérin)

    - T1a : carcinome micro-invasif préclinique (diagnostiqué seulement par histologie). Toutes les lésions macroscopiquement visibles, même avec invasions superficielles, sont à classer T1b :

     . 1 : invasion microscopique minimale : invasion du tissu conjonctif de moins de 3 mm de profondeur et de 7 mm ou moins en diffusion horizontale

       . 2 : invasion du tissu conjonctif ≤ 5 mm en profondeur (chorion) et ≤ 7 mm en superficie.

    - T1b : carcinome invasif clinique, limité au col : lésion cliniquement visible limitée au col ou à des lésions microscopiques supérieures à T1a2.

          . 1 : lésion cliniquement visible de 4 cm au maximum (dans sa plus grande dimension)

          . 2 : lésion cliniquement visible > 4 cm (dans sa plus grande dimension).


T2 : Tumeur s’étendant au-delà du col mais sans atteindre les parois pelviennes ou le tiers inférieur du vagin

   - T2a : sans infiltration du paramètre,

   - T2b : avec infiltration du paramètre (dans sa portion proximale).


T3 : Tumeur s’étendant à la paroi pelvienne, et/ou infiltrant le tiers inférieur du vagin, et/ou provoquant une hydronéphrose ou un rein muet

   - T3a : extension au tiers inférieur du vagin sans atteinte de la paroi pelvienne,

   - T3b : extension à la paroi pelvienne et/ou retentissement sur le haut appareil urinaire.


T4 : Tumeur envahissant la muqueuse vésicale ou rectale et/ou étendue au-delà du pelvis.

                   a : Cancer étendu à la vessie ou au rectum,

                   b : Cancer étendu à des organes éloignés.


 

N - Extension ganglionnaire régionale

NX   On ne dispose pas des conditions minimales requises pour classer les ganglions lymphatiques régionaux et/ou juxta-régionaux
N0   Pas de signes d’envahissement des ganglions lymphatiques régionaux
N1   Signes d’envahissement des ganglions lymphatiques régionaux
 

Les adénopathies régionales correspondent aux ganglions du paramètre, aux ganglions hypogastriques (obturateurs), aux ganglions iliaques externes, aux ganglions iliaques primitifs et présacrés. 

 

 

M - Métastase à distance

MX   On ne dispose pas des conditions minimales requises pour apprécier la présence de métastases à distance
M0   Pas de signes de métastases à distance
M1   Présence de métastases à distance
 

 

Stadification

Stade 0

Tis

N0

M0

Stade IA

T1a

N0

M0

Stade IA1

T1a1

N0

M0

Stade IA2

T1a2

N0

M0

Stade IB

T1b

N0

M0

Stade IB1

T1b1

N0

M0

Stade IB2

T1b2

N0

M0

Stade IIA

T2a

N0

M0

Stade IIB

T2b

N0

M0

Stade IIIA

T3a

N0

M0

Stade IIIB

T1, T2, T3a

N1

M0

 

T3b

quelque soit N

M0

Stade IVA

T4

quelque soit N

M0

Stade IVB

quelque soit T

quelque soit N

M1

 

 

Classification FIGO des carcinomes du col utérin (Fédération Internationale de Gynécologie Obstétrique)

Pour permettre un examen dans de bonnes conditions, la FIGO recommande dès que besoin de faire un examen gynécologique sous anesthésie générale.

De même, pour juger de l'atteinte ganglionnaire, elle préconise un scanner abdomino-pelvien. Celui-ci permet, en outre, de juger d'une éventuelle dilatation urétérale en rapport avec une compression au niveau du paramètre (ce qui était auparavant évalué par une urographie intra-veineuse).

 

Stade I 

Le carcinome de Stade I est strictement limité au col utérin. On ne doit pas prendre en compte l’extension au corps utérin. Le diagnostic à la fois des Stades IA1 et IA2 doit être fait à partir de l’examen microscopique d’un prélèvement tissulaire, de préférence un cône qui englobe la lésion entière. 

  • Stade IA : Cancer invasif identifié par examen microscopique uniquement. L’invasion est limitée à l’invasion stromale mesurée ne dépassant pas 5mm en profondeur et 7 mm en largeur.
  • Stade IA1 : L’invasion mesurée dans le stroma ne dépasse pas 3 mm en profondeur et 7 mm en largeur.
  • Stade IA2 : L’invasion mesurée dans le stroma est comprise entre 3 et 5 mm en profondeur et ne dépasse pas 7 mm en largeur.
  • Stade IB : Soit les lésions cliniques sont limitées au col, soit les lésions infracliniques sont plus importantes que dans le Stade IA. Toute lésion macroscopiquement visible même avec une invasion superficielle est classée cancer de Stade IB.
  • Stade IB1 : Lésions cliniques de taille ne dépassant pas 4 cm.
  • Stade IB2 : Lésions cliniques de taille supérieure à 4 cm.

 

Stade II 

Le carcinome de Stade II s’étend au-delà du col, mais sans atteindre les parois pelviennes. Il affecte le vagin, mais pas au-delà de ses deux tiers supérieurs.

  • Stade IIA : Pas d’atteinte paramétriale évidente. L’invasion touche les deux tiers supérieurs du vagin.
  • Stade IAB : Atteinte paramétriale évidente, mais la paroi pelvienne n’est pas touchée.

 

Stade III 

Le carcinome de Stade III s’est étendu à la paroi pelvienne. A l’examen rectal, il n’existe pas de zone non envahie par le cancer entre la tumeur et la paroi pelvienne. La tumeur touche le tiers inférieur du vagin. Tous les carcinomes provoquant une hydronéphrose ou un rein muet, sont des cancers de Stade III.

  • Stade IIIA : Pas d’extension à la paroi pelvienne, mais atteinte du tiers inférieur du vagin.
  • Stade IIIB : Extension à la paroi pelvienne, hydronéphrose ou rein muet.

 

Stade IV 

Le carcinome de Stade IV s’est étendu au-delà du petit bassin ou a envahi la muqueuse de la vessie et/ou du rectum.

  • Stade IVA : Extension de la tumeur aux organes pelviens adjacents.
  • Stade IVB : Extension aux organes distants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 15/08/2019