Chimiothérapie : les agents cytotoxiques

On distingue 4 variétés d’antimitotiques :

 

1. Inhibiteurs des topoisomérases :

1) Anthracyclines : intercalants :

Le chef de file est la DOXORUBICINE (ADRIAMYCINE).

Les études fondamentales ont montré que la doxorubicine se fixe rapidement sur les structures nucléaires de la cellule, bloquant la synthèse de l'ADN et de l'ARN comme agent intercalant au niveau de l'ADN.

EPIRUBICINE, IDARUBICINE, PIRARUBICINE, MITOXANTRONE, ELLIPTINIUM.

2) Autres intercalants.

3) Epipodophyllotoxines.

 

2. Agents interagissant avec l’ADN :

1) Alkylants classiques :

- moutardes à l’azote : MELPHALAN,

- autres alkylants : CYCLOPHOSPHAMIDE.

Le cyclophosphamide agit par interaction directe sur l'ADN en formant des liaisons covalentes avec les substrats nucléophiles par l'intermédiaire de ses radicaux alcoyles. Ceci entraîne des modifications profondes chimiques ou enzymatiques de l'ADN ainsi que la formation de ponts alcoyles intrabrins ou interbrins, avec pour conséquence une inhibition de la transcription et la réplication de l'ADN aboutissant à la destruction cellulaire. 

2) Organoplatines : CISPLATINE.

 

3. Antimétabolites :

Blocage de la synthèse d’ADN.

1) Antifoliques : METHOTREXATE.

Il agit comme antimétabolite des acides nucléiques dont il inhibe la synthèse.

2) Antipyrimidiques : FLUORO-URACILE.

Afin de mieux comprendre l'activité de Fluoro-uracile, il faut rappeler que l'uracile joue un double rôle fondamental dans les tissus à croissance rapide : d'une part, en étant le précurseur (via la thymidilate-synthétase) de la thymine, base nécessaire à la synthèse d'ADN qui préside à la division cellulaire ; d'autre part, en entrant dans la composition des ARNs qui président à la synthèse des protéines et des enzymes cellulaires.

 

4. Agents du fuseau :

1) Inhibiteurs du fuseau : alcaloïdes :

- vincristine : VINCRISTINE,

Le sulfate de vincristine est le sel d'un alcaloïde extrait de la pervenche. Connu à l'origine sous le nom de leucocristine, il est également parfois désigné par les abréviations de "LCR" ou "VCR".

Le mode d'action de la vincristine n'est pas complètement élucidé. In vitro, il a été montré que la vincristine entraînait un arrêt en métaphase de la division mitotique des cellules.

- vinblastine : VINBLASTINE,

- autres inhibiteurs du fuseau : VINORELBINE, VINDESINE.

2) Stabilisants du fuseau : taxoïdes : PACLITAXEL, DOCETAXEL. 


 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !