Stérilité inexpliquée

Environ 10 % des couples stériles ont un bilan normal (cœlioscopie comprise).
 

Dans ce cas, il faudra penser aux causes :

- immunologiques : recherche des anticorps antispermatozoïdes ;

- infectieuses latentes (endométrite) ;

- génétiques, révélées par le caryotype ;

- physiologiques : diminution des ovocytes dans l'ovaire (test de réserve ovarienne) ;

- psychologiques.
 

Mais avant d'admettre ces causes rares, il faudra reprendre tous les examens réalisés pour ne pas se laisser égarer sur une fausse piste :

- hystérosalpingographie mal faite ;

- spermogramme réalisé dans de mauvaises conditions ;

- vie sexuelle déviante.
 

Si la stérilité parait inexpliquée, après 5 ans d'attente, on doit proposer 4 à 6 tentatives d'insémination intra-utérine (IAC), puis en cas d'échec, une FIV.

Il n'y a pas d'indications à prescrire du clomifène, car cela n'augmente pas le nombre de grossesses ou de naissances.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 31/07/2019