Infertilité du couple : interrogatoire et examen clinique chez l'homme

Le couple sera questionné sur l'ancienneté de ses rapports sans contraception et le nombre de rapports/semaine, pour déterminer si la stérilité actuelle est primaire ou secondaire, on précisera le nombre de grossesses antérieures, menées à terme ou non par le couple.

Lors de l’entretien, le praticien reçoit habituellement les deux partenaires afin de bien comprendre les motivations de la démarche du couple.

Cet entretien est prolongé par un entretien individuel avec l'homme, il a pour but de mieux connaître ce dernier :

 

1) Interrogatoire :

Cet entretien permet de déceler s’il existe d’éventuels facteurs de risques, personnels et/ou professionnels.

- Antécédents familiaux : autres cas familiaux d'infertilité.

- Antécédents personnels médicaux :

. âge peut être corrélé à une moins bonne qualité du sperme (> 45 ans).

. puberté : âge ou anomalie et/ou traitements éventuels,

. fréquence et anomalies éventuelles des rapports sexuels (impuissance),

. notion de fécondité antérieure avec une autre femme.

. métaboliques : diabète ++,

. infectieux : urétrite, prostatite, orchi-épididymite dans le cadre d'une IST, tuberculose génitale ou urinaire,

. traumatiques : torsion ou traumatisme du testicule,

. toxiques : intoxication professionnelle (chimiques), tabagique, alcoolique...

. antécédents de radiothérapie ou chimiothérapie.

- Antécédents chirurgicaux : intervention pour hernie inguinale, cryptorchidie, varicocèle.

La consommation de tabac, alcool, drogue, la profession (forte chaleur, solvants, toxiques, pesticides), un traitement médical au long court perturbant la spermatogenèse sont des facteurs d’orientation d’une stérilité acquise.

 

2) Examen clinique :

On analysera :

- le morphotype : poids, taille, pilosité pubienne, axillaire, thoracique,

- on recherchera des cicatrices de cure de hernie ou de cryptorchidie,

- les organes génitaux externes :

. verge : taille, position du méat,

. scrotum : cicatrice, fistule,

. testicules : dimensions, consistance (de globe oculaire), position, présence d'une tumeur,

. déférents : perçus facilement à la palpation du cordon.

On recherchera également une varicocèle, dilatation variqueuse plus souvent localisée à gauche, plus marquée en position debout.

- le toucher rectal explore la prostate et les vésicules séminales.

Le reste de l'examen porte sur les seins (gynécomastie) et sur la thyroïde.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 15/01/2019