Capacitation spermatique

La capacitation est la dernière phase du développement du spermatozoïde nécessaire pour pouvoir féconder l’ovocyte.

Elle correspond à un ensemble de modifications membranaires et intracellulaires du spermatozoïde dans les voies génitales féminines qui provoquent sa maturation pour pouvoir se fixer à la zone pellucide et opérer sa réaction acrosomique pour féconder l’ovocyte.
 

♦ In vivo elle survient après l’éjaculation, quand le sperme entre en contact avec les sécrétions de l’appareil génital féminin. 

Au cours de la capacitation, le spermatozoïde subit une série de changements tels que :

Modifications au niveau de la tête (acrosome) pour faciliter sa capacité à rejoindre la zone pellucide de l’ovocyte, c’est-à-dire libérer des enzymes de l’acrosome pour traverser et féconder l’ovocyte.

Le mouvement des spermatozoïdes cesse d’être tout droit et devient un mouvement oscillatoire causé par de fortes impulsions de la tête de droite à gauche (mouvement hyperactif) ; ce mouvement, plus vigoureux, facilite la pénétration à l'intérieur de l’ovocyte.

♦ In vitro, le processus est effectué en laboratoire par lavage et centrifugation de l’échantillon séminal. Cela consiste à récupérer les spermatozoïdes mobiles progressifs hyperactifs et morphologiquement normaux de l’échantillon total.

La capacitation des spermatozoïdes est également appelée REM ou « REcupération de spermatozoïdes Mobiles » et elle est réalisée soit comme test de diagnostic biologique soit pour préparer l’échantillon de sperme pour faire une insémination artificielle ou la fécondation in vitro, dans toutes ses variantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/08/2018